Vous êtes ici : CDC > Historique > Festivals > dernières éditions > 2012 | 34ème Festival Les Hivernales > Spectacles > Ex Nihilo
/ CDC /

Spectacles

Ex Nihilo | Anne Le Batard et Jean-Antoine Bigot

Apparemment, ce qui ne se voit pas
détail#3
50’
> Première en Région

lundi 27 février 15h et 18h
Maison Pour Tous Monclar


En partenariat avec la Ville d’Avignon

Depuis sa création, la compagnie Ex Nihilo interroge la danse dans sa relation à l’espace extérieur. Pour cette nouvelle pièce, la compagnie a investi, avec plusieurs soli, des lieux éloignés du regard, passages, impasses, toits, chantiers, au centre ou aux limites des villes. Chaque solo est filmé, dans toutes les villes – Marseille, Casablanca, Copenhague, Tunis ou Séoul – la danse paradoxalement devient un repère dans le mouvement des villes… Les soli, des photographies, des vidéos et des sons, comme des notes, racontent ces voyages et se partagent la scène. Après les représentations au Centre National de la Danse de Pantin, Apparemment, ce qui ne se voit pas sera présentée pour la première fois en région. L’Asie et la Corée tout particulièrement, sont une terre de prédilection où les artistes nomades de la compagnie Ex Nihilo ont laissé une trace durable dans l’imaginaire du public, ébahi par autant d’audace.

Conception et chorégraphie Anne Le Batard et Jean-Antoine Bigot
Interprétation Jean-Antoine Bigot, Corinne Pontana, Rolando Rocha, Anne Le Batard
Vidéo/photographie/son Ex Nihilo, Martine Derain
Production Ex Nihilo
Coproduction Ballet National de Marseille ; Copenhague International Theatre/Metropolis Festival (Danemark) ; Ateliers Frappaz ; CDC du Val-de-Marne ; Tridanse (associant Le 3bisF, Le Citron Jaune et le Vélo Théâtre) ; 2 Angles relais culturel régional ; Institut français de coopération/Ambassade de France en Tunisie ; Fondation Beaumarchais/SACD ; Centre National de la Danse et KLAP Maison pour la danse à Marseille
Partenaires La Source du Lion, CasaMémoire, association Commune et AR2D-Meryem Jazouli à Casablanca ; Musaq et Théâtre Dar Ben Abdallah à Tunis.
Soutiens Institut Français et Institut Français/Ville de Marseille.