Vous êtes ici : CDC > Historique > Festivals > dernières éditions > 2015 | 37e Festival Les Hivernales > Spectacles > Antoine Le Menestrel - Cie Lézards bleus
/ CDC /
Chorégraphe Antoine Le Menestrel
Interprétation Ophélie Brunet, Anthony Denis, David Pagnon, Antoine Prost
Musique Vincent Lambert
Lumières Samson Milcent
Costumes Annick Krasnopolski
Régisseur plateau Jean-Luc Bichon
Administration Anne Pericard
Diffusion Elyane Buisson

Production Compagnie Lézards Bleus
Coproduction CDC - Les Hivernales, Avignon

La compagnie Lézards bleus est subventionnée par la DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Conseil général de Vaucluse et la ville d’Apt.
Partenaires techniques Béal, Petzl, Five Ten.

Crédit photo Agnès Mellon

lezardsbleus.com

Spectacles

Lundi 23 février à 18 h

Antoine Le Menestrel | Cie Lézards bleus


Les Grimpeurs (é)perdus        1 h
CDC - Les Hivernales

Création CDC
Artiste PACA



Grimpeur de haut niveau dans les années 1980, Antoine Le Menestrel participe à la naissance de l’escalade libre. Il initie le métier d’ouvreur international de voies d’escalade pour les compétitions et révèle son talent créatif. Invité à de nombreuses reprises au festival Les Hivernales, on l’a vu escalader la façade de l’Opéra, celles de l’université, du CDC et plus récemment au Festival d’Avignon celle de la Cour d’honneur pour le spectacle Inferno de Roméo Castelluci, puis Cour d’honneur de Jérôme Bel. Antoine Le Menestrel conçoit ses projets comme des expéditions artistiques dont le sommet est le spectacle. L’architecture est sa partition chorégraphique. Cette fois c’est à l’intérieur qu’il a choisi d’expérimenter de nouvelles sensations en déconstruisant le langage de la verticalité. Il associe le Parkour à son projet, une pratique qui utilise des techniques dynamiques, explore de nouveaux passages en prenant le sol comme appui pour bondir. Imaginant un mouvement de l’extérieur vers l’intérieur, cet artiste de la hauteur fait du théâtre un laboratoire exploitant tous les espaces, le plateau, les façades pour grimper, le plafond pour se suspendre. Il invente une continuité acrobatique dans l’espace et ouvre avec ses danseurs pour notre plus grand plaisir, de nouvelles voix poétiques. 

A champion rock-climber in the 1980's, Antoine Le Menestrel took part in creating the art of climbing without a rope, known as 'free climbing'. Invited several times to appear in Les Hivernales, he has been seen climbing the façades of the opera house, the CDC and the Court of Honour in the performance of Inferno by Roméo Castelluci and Cour d'honneur by Jérôme Bel. Antoine Le Menestrel designs his projects like artistic expeditions, where the summit is the show and the building is the dance score. This time he has chosen to experiment with new sensations indoors, deconstructing the notion of verticality. Borrowing dynamic techniques used in free-running (parkour), he rebounds from the ground, moving from outdoors to indoors, using the theatre as a laboratory to explore space and the stage, climbing the walls and hanging from the ceiling. He invents an acrobatic continuity in space and, with his dancers, opens new paths in poetry, for our utmost pleasure.