Vous êtes ici : CDC > Historique > Festivals > dernières éditions > 2015 | 37e Festival Les Hivernales > Spectacles > Ayelen Parolin
Concept et chorégraphie Ayelen Parolin en collaboration avec les interprètes
Interprétation Marc Iglesias et Gilles Fumba
Composition musicale et interprétation Lea
Dramaturgie Olivier Hespel
Lumières Colin Legras
Costumes Stéphanie Croibien

Production RUDA asbl
Coproduction Charleroi Danses, Les Brigittines, Théâtre Marni

Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles – Service de la Danse
Avec le soutien de Kunstenwerkplaats Pianofabriek, La Briqueterie,WBI, SACD,WBT/D
Ayelen Parolin est accompagnée par Grand Studio
Résidence dans le cadre du projet Passerelles avec Les Brigittines et La Briqueterie - CDC du Val-de-Marne,WBI, SACD,WBT/D

Crédit photo Charlotte Sampermans

ayelenparolin.be

Spectacles

 

 Mercredi 25 et jeudi 26 février à 16 h 30

 

Ayelen Parolin


Hérétiques    40 min
Théâtre des Doms / Avignon

Première en région

En partenariat avec le Théâtre des Doms



Même le Théâtre des Doms avec qui le CDC collabore depuis tant d’années a joué le jeu de « la suite dans les idées » en accueillant Ayelen Parolin repérée à l’occasion d’une étape de travail aux Hivernales en 2011. Cette jeune chorégraphe argentine, vit à Bruxelles depuis 2004. Elle sonde la nature humaine de manière très méthodique. Elle a ainsi construit Hérétiques sur la base de la contrainte stricte et précise d’un triangle, symbole de puissance, d’équilibre et de perfection. Sortant de l’obscurité, deux danseurs et une pianiste cherchent leurs limites. La danse abstraite, répétitive et géométrique renvoie aux impératifs d’efficacité et de rentabilité de notre société. De cette mécanique mathématique, la chorégraphe parvient, en assumant la contradiction, à faire jaillir la force essentielle de l’être, spontanée, explosive et animale.

Even the Théâtre des Doms, who has worked with the CDC for many years, is "staying on track" by welcoming Ayelen Parolin, revealed in a workshop during the 2011 edition of Les Hivernales. Delving into human nature with method, she has built Hérétiques according to the strict and precise principles of the triangle, symbol of power, balance and perfection. Appearing out of darkness, two dancers and a pianist search for their limits. Abstract, repetitive and geometric, the dancing recalls the principles of efficiency and profitability imposed in today's society. From these apparently mathematical mechanics, the performance bursts with the essential force of life, spontaneous, explosive and animal.