Vous êtes ici : CDC > Historique > Festivals > dernières éditions > 2015 | 37e Festival Les Hivernales > Spectacles > Estelle Clareton - Cie Créations Estelle Clareton et Montréal Danse
Chorégraphie Estelle Clareton
Assistante Catherine La Frenière
Interprétation Esther Rousseau-Morin, Brice Noeser, Alexandre Parenteau, Sylvain Lafortune, Bernard Martin, Louis Maltais, Estelle Clareton, Julie Marcil, Marie-Ève Lafontaine, Sonya Stefan, Dominic Caron
Conseillère en mouvement Kathy Casey
Musique Eric Forget
Dramaturge Stéphanie Jasmin
Lumières Martin Labrecque
Costumes Marie-Chantale Vailllancourt

Coproduction L’Agora de la Danse et Montréal Danse.

Créations Estelle Clareton a bénéficié de résidences de création au Théâtre de la Ville à Longueuil, au Théâtre du Bic, à la salle Pauline-Julien de Ste-Geneviève et à l’Agora de la Danse.

Crédit photo Ben Philippi

estelleclareton.com
montrealdanse.com

Spectacles

Samedi 28 février à 20 h 30

Estelle Clareton | Cie Créations Estelle Clareton et Montréal Danse


S'envoler  1 h
Théâtre Benoît XII

Première en France

En partenariat avec l’Institut supérieur des techniques du spectacle / Avignon



Après huit années de formation au Conservatoire à Rayonnement Régional d’Avignon, Estelle Clareton s’installe à Montréal où elle entame sa carrière professionnelle en 1987, auprès entre autres des Ballets Jazz de Montréal et de Ginette Laurin et collabore également avec l’auteur et metteur en scène Wajdi Mouawad. Son expérience personnelle est le point de départ de la pièce S’envoler, une réflexion sur l’appartenance au lieu d’origine, sur l’identité perdue, une identité comme le mouvement entre deux ou plusieurs choses. Inspirée par les oiseaux et leurs grandes migrations, la chorégraphe nous invite dans un univers métaphorique, un monde de sensations où l’envol semble possible. Portés par une création sonore constituée de chants d’oiseaux créée par Éric Forget, les onze danseurs, acteurs et acrobates, cherchent à prendre leur envol. Confrontés à la peur, seuls ou en groupes, ils partent à la conquête de la liberté. Subtile et forte en émotions, la pièce d’Estelle Clareton nous emmène haut, très haut, mais avec beaucoup de légèreté et d’humour. On ne boude pas son plaisir ! C’est beau, ça danse : une véritable envolée chorégraphique à la joie communicative...

After eight years of conservatory training in Avignon, Estelle Clareton moved to Montreal where she began her career in 1987 with groups such as the Montreal Jazz Ballet. Her personal experience sparked S'envoler, a reflection on belonging to a homeland, lost identity, and identity as movement between two or more things. Inspired by birds and their long migrations, the choreographer invites us into a metaphorical world of sensations, where taking flight appears possible. Eleven dancers, actors and acrobats attempt to take off, borne by the bird songs of Éric Forget's sound track. Confronted with fear, alone or in groups, they set out to find freedom. Subtle and moving, Estelle Clareton's piece takes us very, very high, with lightness and humour. It's beautiful, dancing, and contagiously joyful.