Vous êtes ici : CDC > Historique > Festivals > dernières éditions > 2015 | 37e Festival Les Hivernales > Spectacles > La Ribot - CCN Ballet de Lorraine
/ CDC /
Chorégraphie et costumes La Ribot
Interprétation Amandine Biancherin, Pauline Colemard, Vivien Ingrams, Laure Lescoffy, Valérie Ly-Cuong, Sakiko Oishi, Marion Rastouil, Elisa Ribes, Florence Viennot, Bulat Akhmejanov, Jonathan Archambault, Guillaume Busillet, Justin Cumine, Charles Dalerci, Fabio Dolce, Phanuel Erdmann, Tristan Ihne, Yoann Rifosta, Luc Verbitzky
Scénographie
La Ribot et Victor Roy
Musique Clive Jenkins
Lumières Éric Wurtz
Collaboration à la danse Ruth Childs
Costumes Martine Augsbourger
Répétiteur Thomas Caley

Production CCN - Ballet de Lorraine, direction Petter Jacobsson

Remerciements à José A Sanchez

Crédit photo Mathieu Rousseau

Spectacles

Samedi 21 février à 20 h 30

 

La Ribot | Centre Chorégraphique National - Ballet de Lorraine


EEEXEEECUUUUTIOOOOONS!!!    45 min
L’Autre Scène / Vedène

 

 En partenariat avec L'Autre Scène



Chorégraphe madrilène résidant à Genève depuis 2004, c’est à travers une démarche performative que La Ribot questionne le corps. Son travail très personnel et hors norme, est présenté dans de nombreux théâtres, galeries d’art et musées comme la Tate Modern à Londres, le Centre Pompidou, le Museo Reina Sofia à Madrid, ou le Nam June Paik à Séoul. Les Pièces distinguées, œuvres courtes écrites de 1993 à 2000 sont pour certaines vendues comme des œuvres d’art, à des «propriétaires distingués»  invités à suivre la vie de «leur pièce» et à assister à chaque représentation dans le monde. A l’invitation du CCN - Ballet de Lorraine, elle crée EEEXEEECUUUUTIOOOOONS!!!, elle y questionne le rapport du corps au travail, la productivité et s’interroge sur l’insertion du travail chorégraphique dans la chaîne de production dans laquelle les danseurs apparaissent comme les corps visibles.
Jouant de la répétition, les corps des dix-neuf danseurs du Ballet de Lorraine, tout de noir vêtus sur tapis blanc puisent avec virtuosité dans le vocabulaire classique et contemporain, évoquant la marche implacable des rouages d’une machine parfaitement huilée.

Originally from Madrid, now living in Geneva since 2004, La Ribot takes a performative approach to her research on the human body. Les Pièces distinguées, short pieces written between 1993 and 2000, have sometimes been sold as works of art to "distinguished owners", who are invited to attend each event where the piece is presented anywhere in the world. In EEEXEEECUUUUTIOOOOONS!!!, she questions how the body is impacted by work and productivity, taking a close look at how choreographic work fits into the production line in which dancers appear as visible bodies.
Playing on repetition, the nineteen dancers, all dressed in black against a white mat, brilliantly execute a classical and contemporary dance vocabulary to evoke the relentless wheels of a perfectly smooth machine.