Vous êtes ici : CDC > Historique > Festivals > dernières éditions > 2015 | 37e Festival Les Hivernales > Spectacles > Madeleine Louarn
Mise en scène Madeleine Louarn
Chorégraphie Bernardo Montet
Texte Frédéric Vossier
Collaboration artistique Jean-François Auguste
Interprétation Tristan Cantin, Claudine Cariou, Christian Lizet, Anne Menguy, Christelle Podeur, Jean-Claude Pouliquen, Sylvain Robic
Souffleuse Stéphanie Peinado
Accompagnement pédagogique Erwana Prigent
Scénographie Marc Lainé
Lumières Michel Bertrand
Son David Ségalen
Vidéo Guillaume Mercier
Régisseur général Jean-Luc Briand
Costumes Claire Raison
Couturières Claire Schwartz, Ludivine Mathieu

Production déléguée Théâtre de l’Entresort
Coproduction Le CDDB Théâtre de Lorient, Centre Dramatique National - Le TNB, Centre européen de théâtre et chorégraphie - Le Théâtre de Nimes - Le Théâtre du Pays de Morlaix -  Compagnie Mawguerite - Théâtre de l’Entresort - ESAT des Genêts d’or

Avec le soutien de la Fonderie au Mans

Subventionné par la DRAC de Bretagne, le Conseil régional de Bretagne, le Conseil général du Finistère, Morlaix Communauté et la ville de Morlaix
Création en résidence au CDDB – Théâtre de Lorient, Centre dramatique national
Madeleine Louarn est artiste associée au CDDB

Crédit photo Christian Berthelot

entresort.net

Spectacles

Vendredi 27 février à 20 h 30

Madeleine Louarn


Les Oiseaux d'après Aristophane    1 h 30
L'Autre Scène / Vedène

Première en région

En co-réalisation avec L'Autre Scène



Artiste associée au CDDB Théâtre de Lorient, Centre dramatique national, Madeleine Louarn propose une mise en scène des Oiseaux d’Aristophane avec la compagnie de théâtre professionnelle, l’atelier Catalyse, composée d’adultes en situation de handicap mental. Le texte original, réécrit et adapté par Frédéric Vossier, raconte l’histoire de deux athéniennes qui fuient la ville corrompue, rencontrent un oiseau – humain transformé par les Dieux – et décident de créer une ville de paix entre les hommes et les Dieux. Une comédie poétique, dans laquelle la danse est présente, le chorégraphe Bernardo Montet – qui nous avait subjugués aux Hivernales en 2010 avec Switch me Of - s’est joint à la mise en scène et a imaginé l’aspect chorégraphique des Oiseaux, ouvrant des espaces de grâce mystérieux inspirés de la danse butô. La musique « électro sophistiquée » du duo Sexy Sushi, accentue le caractère contemporain et très énergique de la proposition, contribuant à en faire un spectacle total  d’une fragilité et d’une insolence salvatrice.

Madeleine Lourarn proposes a representation of The Birds by the ancient Greek playwright Aristophanes, with the theatre company Atelier Catalyse, composed of mentally handicapped adults. The original text, adapted by Frédéric Vossier, tells the story of two Athenians in flight from the corrupt city, who meet a bird (a human transformed by the gods) and decide to create a city of peace between humans and the gods. Choreographer Bernardo Montet imagined the Birds in dance, creating mysterious, graceful moments inspired by Japanese butoh dance. Sophisticated electro music by the duo Sexy Sushi highlights the contemporary and high-energy tone of this proposal, where fragility and audacity lead to deliverance.