Vous êtes ici : CDC > Historique > Festivals > dernières éditions > 2015 | 37e Festival Les Hivernales > Spectacles > Nabil Ouelhadj - Cie Racines Carrées
Chorégraphie et mise en scène Nabil Ouelhadj
Interprétation Mustapha Bellal (aka Mousstik) et Nabil Ouelhadj
Beatbox live Sébastien Kouadio (aka Black Adopo)
Lumières Freddy Bonneau
Costumes Nabil Ouelhadj
Décors Kim Greighton

Production compagnie Racines Carrées
Coproduction compagnie Racines Carrées, Maison Folie Wazemmes - CCN de La Rochelle direction Kader Attou, CCN de Créteil et du Val-de-Marne direction Mourad Merzouki
Soutiens CCN de Roubaix Nord-Pas de Calais, Espace François Mitterrand de Bully-les-Mines, compagnie Melting Spot – Farid Berki

Crédit photo Homard Payette

1k-artproduction.com

Spectacles

Mercredi 18 février à 14 h 30

Nabil Ouelhadj | Cie Racines Carrées


Bon App’ !     50 min
Théâtre GiraSole

HIVERÔMOMES
En famille à partir de 6 ans



« Du fond de la forme et de l’odeur », en écho à la campagne de politique nutritionnelle « manger-bouger », le chorégraphe et interprète Nabil Ouelhadj crée avec sa compagnie Racines Carrées le concept « manger-danser ». Bon app’ ! est une création audacieuse, servie par trois personnages atypiques qui se partagent le plateau et exposent la question de l’alimentation. Le trio de danseurs hip-hop et beatboxer fait s’envoler les poêles, voltiger épices et aliments. Nettoyer les tables se révèle acrobatique, y manger nécessite dextérité, y danser est fantastique. La musique et la danse sont ici tout aussi délectables que les bons petits plats... Non moralisateur et loin des clichés de la «mal bouffe», ce spectacle est un hymne au plaisir de cuisiner, une pièce pleine d’humour et de poésie.

 

A take-off on the nationwide nutrition programme "Eat & Move", promoting healthy living, choreographer and dancer Nabil Ouelhadj and his company Racines Carrées have created the concept "Eat & Dance". Bon app'! is a bold creation performed by a trio of hip-hop and beatbox dancers who send pots and pans, spices and food flying. Cleaning tables becomes an acrobatic feat, where eating calls for dexterity and dance becomes fantasy. Far from the guilt trips on bad eating, the show is a tribute to the pleasures of cooking, full of fun and poetry.