Vous êtes ici : CDC > Historique > Festivals > dernières éditions > 2015 | L'été danse au CDC #4

2015 | L'été danse au CDC #4


Pourvu que cela dure…


Il est agréable de voir que, l’été aussi, le CDC - Les Hivernales reste un lieu de référence pour la danse.

Que ce soit dans le OFF, que ce soit dans le Festival – se souvient-on que dès 1996, le CDC - Les Hivernales a programmé des spectacles  de danse aussi bien à la Chapelle des Pénitents blancs que dans le jardin de la Vierge du lycée Saint Joseph (première édition du « vif du sujet » en collaboration avec la SACD), qu’à la cour de l’Université des Sciences d’Avignon ou au Cloître des Célestins ? – le public, les professionnels, les institutions, mais surtout les artistes savent que le CDC met tout en œuvre pour présenter la création chorégraphique dans les meilleures conditions, sur un plateau spécialement prévu pour la danse.

Et cette année, ceux qui fréquenteront le CDC ne seront pas déçus.

Il y aura des compagnies de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur qui ne manquent pas de talents. Balkis Moutashar, Marcia Barcellos et Karl Biscuit chacun dans leur genre en montreront l’étendue…

La force du CDC l’été est aussi de poursuivre ses partenariats avec d’autres régions comme Midi-Pyrénées ou Nord-Pas-de-Calais – que restera-t-il de cette ambition de développer la danse dans la réforme territoriale qui s’annonce, mystère ! Ainsi seront aussi de la fête Bouziane Bouteldja dont le solo fait déjà grand bruit et Isida Micani dont on a pu apprécier encore récemment toute l’étendue du talent dans les chorégraphies de Carolyn Carlson dont elle est une des danseuses…
Ce qui fait aussi la spécificité du CDC, c’est la dimension internationale et les partenariats qu’il est en mesure de conclure cette année encore avec la communauté française de Belgique, l’Institut Ramon Llull de Catalogne et l'État de Taïwan qui a fait le choix de confier l’une de ses plus talentueuses compagnies au CDC. Ainsi la Compagnie3637 venue de Bruxelles cohabitera avec Roser LÓpez Espinosa de Barcelone et Su Wei-Chia de Taipei.

Le CDC rassemble aussi autour de lui ce que Régine Chopinot appelait joliment « le peuple de la danse » en organisant RÉSO@DANSE des rencontres dans la Calade à la Maison Jean Vilar, son partenaire.

On le voit, le CDC est un lieu incontournable de la danse à Avignon, sept artistes au moins profitent chaque année de son plateau pour présenter leurs spectacles et aller à la rencontre du public comme des professionnels. Mais regardons bien avec attention et peut-être avec admiration cet exploit qui n’est dû qu’à la volonté de plusieurs institutions publiques qui accompagnent les artistes dans cet immense espace de rencontres qu’est le OFF.

Espérons que les moyens des uns et des autres nous permettent de poursuivre longtemps cette mission.

Emmanuel Serafini, directeur du CDC