Vous êtes ici : CDC > Historique > Festivals > dernières éditions > 2016 | 38ème Festival Les Hivernales > Spectacles > Hervé Koubi
/ CDC /

Spectacles

Mardi 16 février à 20 h 30

Hervé Koubi | Cie Hervé Koubi


Les nuits barbares ou les premiers matins du monde
60 min
Théâtre Benoit XII / Avignon

CREATION 2015

En partenariat avec l'Institut Supérieur des Techniques du Spectacle




Dans la pièce Ce que le jour doit à la nuit, accueillie aux Hivernales en 2013, le chorégraphe partait à la rencontre de sa propre histoire. Né en France, Hervé Koubi a découvert sur le tard ses véritables origines et celles de ses deux parents, algériens de souche. Pendant ces cinq années passées entre l’Algérie et la France alors qu’il tentait vainement de retrouver la mémoire, ce sont plutôt des danseurs qu’il a rencontrés sur la terre de ses ancêtres et qu’il aime appeler aujourd’hui ses frères retrouvés. Douze danseurs algériens et burkinabés, qui déjà, en 2013 avaient totalement éblouis et émus le public de l’Opéra du Grand Avignon. Virtuosité et poésie de corps magnifiques, avec Les nuits barbares ou les premiers matins du monde, Hervé Koubi nous replonge dans l’histoire du bassin méditerranéen et nous laisse entrevoir l’universalité d’une culture métissée et la lueur d’un avenir qui, selon lui, ne peut qu’être que commun.

A 2015 Creation
In partnership with the Institut Supérieur des Techniques du Spectacle
In his work Ce que le jour doit à la nuit, welcomed at Les Hivernales in 2013, the choreographer set out to find his own life story. Born in France, Hervé Koubi discovered his true origins and those of his parents, native Algerians, late in life. During the five years he spent between Algeria and France, vainly trying to bring back memories, what he actually discovered in the land of his ancestors were dancers that he now fondly refers to as his newfound brothers. Twelve dancers from Algeria and Burkina Faso who totally astonished audiences at the Opéra du Grand Avignon in 2013. The virtuosity and poetry of these magnificent dancers in Les nuits barbares ou les premiers matins du monde, immerses spectators in the history of the Mediterranean, discreetly revealing the universal quality of a mixed culture and the light of a future that, according to Hervé Koubi, is inevitably to be shared.

Choreography by Hervé Koubi Performed by Lazhar Berrouag, Nasserdine Djarrad, Fayçal Hamlat, Nassim Hendi, Amine Maamar Kouadri, Riad Mendjel, Youcef Ouali, Issa Sanou, Ismail Seddiki, Reda Tighremt, Mustapha Zahem, Adel Zouba

Traduction Deborah Wirick