Vous êtes ici : CDC > Historique > Festivals > dernières éditions > 2013 | 35ème Festival Les Hivernales > Spectacles > Fabrice Ramalingom
Here is it...
in english


First performance outside of Paris. Co-produced by Arts Vivants en Vaucluse and the Auditorium Jean Moulin

Wednesday, 27 February – 8.30 pm
Auditorium Jean Moulin - Le Thor

Fabrice Ramalingom takes a questioning look at living together in contemporary urban societies. As the spaces we occupy (apartments, transportation...) grow increasingly confining and stifling, the web and virtual reality lend credibility to the illusion that our freedom knows no limits. Individuality is encouraged everywhere, but drowned in the masses. So how can it be saved while keeping the group alive? My Pogo was inspired and named after the Pogo, the punk dance popular in the 1970’s and 80’s. Six dancers move their bodies as one, colliding and jostling each other, searching for balance until they finally form a block, then suddenly split apart, pouring out their individual singularity. Shock, violence, resistance... In contrast to the fluid choreography displayed until now, Fabrice Ramalingom, in his high-power piece My Pogo, shows us another facet of his art.

Spectacles

Fabrice Ramalingom
compagnie R.A.M.a

Mercredi 27 février à 20h30
Auditorium Jean Moulin / Le Thor
My Pogo 60’

Première en région PACA
En co-réalisation avec Arts Vivants en Vaucluse / Auditorium Jean Moulin

Fabrice Ramalingom s’interroge sur les conditions du vivre ensemble dans nos sociétés urbaines contemporaines. Alors que nos espaces (appartements, moyens de transports...) nous contraignent et nous étouffent toujours plus, le web et les espaces virtuels nous donnent l’illusion d’une liberté sans limites. L’individualité est criante mais étouffée dans la masse alors comment la préserver tout en maintenant la cohésion du groupe ?
My Pogo s’inspire et emprunte son nom au Pogo, que dansaient les punks dans les années 1970 - 1980. En masse, les corps des six danseurs se déplacent, se heurtent, se bousculent, tentent de trouver l’équilibre jusqu’à faire bloc, puis, soudain c’est l’éclatement d’où surgissent des singularités. Choc, violence, résistance... on connaissait l’univers chorégraphique tout en fluidité de Fabrice Ramalingom, la danse très physique de My Pogo nous fait découvrir une autre facette du chorégraphe.

Fabrice Ramalingom
débute sa carrière dans le champ chorégraphique en tant qu’interprète auprès de Dominique Bagouet. Il co-dirige ensuite la compagnie La Camionetta avec Hélène Cathala pendant plus de 10 ans. Puis il fait l’expérience d’un collectif d’artistes au sein de Changement de Propriétaire à Montpellier. Désireux de recentrer son parcours autour d’une écriture chorégraphique qui lui ressemble, Fabrice Ramalingom crée sa compagnie R.A.M.a. en 2007, au sein de laquelle il s’entoure de collaborateurs venus de pays et d’horizons différents. Il y signe des pièces, qui sont autant de prétextes/espaces où il convoque des paradoxes tels que l’homme et l’animal, la communauté et l’individualité, la présence et l’absence.

Chorégraphie, conception Fabrice Ramalingom
Interprétation Ghyslaine Gau, Emilio Urbina, Clémént Garcia, Pep Garrigues, Chiharu Mamiya, Yuta Ishikawa
Lumières Maryse Gautier
Régies Romain de Lagarde
Création musicale Pierre-Yves Macé
Production R.A.M.a
Coproduction Festival Montpellier Danse 2012, Festival Uzès Danse 2012, Centre Chorégraphique National de Franche Comté à Belfort, Centre Chorégraphique National de Caen/Basse Normandie

R.A.M.a est conventionnée par la DRAC Languedoc-Roussillon - Ministère de la Culture et de la Communication et par la Région Languedoc-Roussillon
R.A.M.a est subventionnée par le Conseil Général de l’Hérault et la Ville de Montpellier
R.A.M.a est soutenue par Réseau en Scène

Ce spectacle bénéficie du soutien de la Charte de diffusion interrégionale signée par l’Onda, Arcadi, l’OARA, l’ODIA Normandie et Réseau en scène - Languedoc-Roussillon

Site de la compagnie > www.rama.asso.fr