Vous êtes ici : CDC > Historique > Festivals > dernières éditions > 2013 | 35ème Festival Les Hivernales > Spectacles > Héla Fattoumi et Eric Lamoureux
Here is it...
in english


First performance outside of Paris. Co-produced with the Scène nationale de Cavaillon

Tuesday, 26 February – 8.30 pm
Scène nationale de Cavaillon

Based on two masterpieces by Ingres, La Grande Odalisque and Le Bain Turc, and the works of Fatima Mernissi, a Moroccan feminist, sociologist and writer, Héla Fattoumi and Eric Lamoureux pursue their reflections on what it means to be a woman, following on from two previous pieces, Manta (staged at the CDC in 2010) and Lost in Burqa. The two choreographers address the question of how women are represented through men’s eyes from one side of the Mediterranean to the other. Working closely with seven female dancers, they set out to deconstruct stereotypes. They create a landscape depicting the multiple, diverse and contrasting facets of women portrayed as powerful, rebellious and united. Dance bursts forth with fast action, contained brutality and emancipated desire. The dancers’ bodies display the indignation of being imprisoned for centuries and firmly refuse to return to a state of submission. A hymn to freedom for women, and thus for men.

Spectacles

Héla Fattoumi et Éric Lamoureux
CCN De Caen/Basse-Normandie

Mardi 26 février à 20h30
Scène Nationale de Cavaillon
Masculines 50’

Première en région
En co-réalisation avec la Scène Nationale de Cavaillon

À partir de deux chef-d’œuvres d’Ingres, La Grande Odalisque et Le Bain Turc, et de la pensée de Fatima Mernissi, féministe, sociologue et écrivaine d’origine marocaine, Héla Fattoumi et Éric Lamoureux poursuivent leur réflexion sur les enjeux liés au féminin, dans le prolongement des deux pièces précédentes, Manta (jouée sur le plateau du CDC en 2010) et Lost in Burqa. Les deux chorégraphes questionnent la représentation féminine façonnée par le regard masculin d’une rive à l’autre de la méditerranée. Avec la complicité de sept danseuses, ils s’attachent à déconstruire les stéréotypes. Ils imaginent un paysage féminin multiple, pluriel et contrasté, dressant le portrait de femmes puissantes, rebelles et soudées. De leur danse jaillit la vitesse de l’action, la brutalité contenue, le désir émancipé. Leurs corps témoignent de l’indignation d’avoir été enfermés pendant des siècles et affirment le refus de se laisser à nouveau soumettre. Un hymne à la liberté pour les femmes et par conséquent pour les hommes !

Directeurs du Centre Chorégraphique de Caen - Basse Normandie depuis 2004, Héla Fattoumi et Éric Lamoureux se sont rencontrés sur les bancs de l’Université. En 1988, Héla Fattoumi et Éric Lamoureux fondent la compagnie Urvan Letroiga. Leur duo Husaïs est couronné immédiatement du prix de la 1ère oeuvre au Concours international de Bagnolet en 1990, et leur apporte une reconnaissance internationale. Ils se font particulièrement remarquer pour leurs aptitudes physiques inhabituelles, faites de sauts vrillés et de bascules invraisemblables, avant d’apaiser la brutalité latente de leur danse. Fiesta (Festival d’Avignon, 1992), Asile Poétique (Théâtre de la Ville, 1998), Vita Nova (2000) avec la 11ème promotion du Centre National des Arts du Cirque, Wasla (Biennale de Lyon, 1998), sont les pièces qui s’inscrivent dans la continuité d’Husaïs et affirment un travail chorégraphique relié aux notions de maîtrise/non maîtrise, de puissance/fragilité, de minimalisme/performatif, faisant surgir une danse dont la charge expressive est traversée par une "énergie graphique". De 2001 à 2004, Héla Fattoumi est vice-présidente Danse de la SACD (Société des Auteurs Compositeurs Dramatiques). Elle est à ce titre chargée de la programmation du Vif du sujet au Festival d’Avignon. De 2006 à 2008, elle préside l’ACCN (Association des Centres Chorégraphiques Nationaux). Depuis 2010, c’est Eric Lamoureux qui préside cette dernière. Le CCN de Caen leur permet de poursuivre leur démarche à travers des pièces plus portées sur des sujets à forte tonalité sociétale. Il est question de tendre vers une résolution poétique, esthétique à vivre en partage, avec notamment La Madâ’a (2004), La Danse de Pièze (2006) autour de la notion d’"homosensualité" dans le monde arabo-musulman et Manta, créée au festival Montpellier Danse 2009 sur le voile islamique. Leur dernière création Just to dance... (2010) interroge la notion d’identité et l’expérience du vivre ensemble. En février 2009, ils signent la performance Stèles dans le cadre d’une "Nocturne" exceptionnelle, commande du Musée du Louvre. Dès 2005, ils initient le Festival danse d’Ailleurs, qui a vocation à remettre en perspective la notion d’universalisme en questionnant les cadres référents de la modernité en art.

Chorégraphie Héla Fattoumi, Éric Lamoureux
Interprétation Marine Chesnais, Lea Dodik, Sandrine Kolassa, Johanna Mandonnet, Clémentine Maubon, Alissa Shiraishi, Nele Suisalu
Création musique Éric Lamoureux
Collaboration Jean-Noël Françoise
Collaboration artistique Stéphane Pauvret
Création lumières Xavier Lazarini
Conception costumes Elise Magne
Production Centre Chorégraphique National de Caen/Basse-Normandie (CCNC/BN)
Coproduction Arsenal - Metz en Scènes, NorrlandsOperan (SE), Mâcon-Scène nationale, théâtre de Caen, Moussem.eu (BE) avec le soutien du Programme Culture de l’Union Européenne
Remerciements Dansstationen, Skänes Dansteater, Rorelsen et Danscentrum Syd de Malmö (SE)
Pour cette création, Héla Fattoumi et Éric Lamoureux ont bénéficié de l’International Dance Programme du Swedish Arts Grants Commitee.
Le CCN de Caen Basse-Normandie est subventionné par le Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Basse-Normandie), le Conseil Régional de Basse-Normandie, les Conseils Généraux du Calvados, de la Manche et de l’Orne, la Ville de Caen
Il reçoit l’aide de l’Institut Français pour certaines de ses tournées à l’étranger

Site de la compagnie > www.ccncbn.com