Vous êtes ici : CDC > Historique > Festivals > dernières éditions > 2014 | L'été au CDC, particulièrement danse #3 > Spectacles | 10 > 20 juillet relâche le 15 > 13 h 45 Samuel Mathieu
Re-Création 2014
En partenariat avec la Région Midi-Pyrénées


Conception et chorégraphie Samuel Mathieu
Interprétation Lionel Bègue, Jérôme Brabant, Christophe Le Goff, Samuel Mathieu
Musique Samuel Mathieu
Lumières Olivier Balagna
Régie lumières Cyrielle Labarbe
Coproduction Centre de Développement Chorégraphique Toulouse / Midi-Pyrénées, Maison de la Culture d’Amiens
Soutien Scène Nationale d’Albi
La compagnie Samuel Mathieu est subventionnée par la DRAC Midi-Pyrénées au titre de l’Aide aux Compagnies et est conventionnée par la Région Midi-Pyrénées et la Ville de Toulouse

Spectacles | 10 > 20 juillet relâche le 15



Samuel Mathieu

Us-Band

55 min

Après un parcours d’interprète nourri, en partie, par l’univers de Jean-Claude Gallotta, Samuel Mathieu fonde sa compagnie à Toulouse en 2001. La pièce Us-Band est inspirée de Husbands de John Cassavetes. Ce film mettait en scène les états d’âme de trois copains réunis pour l’enterrement d’un quatrième. Le quatuor créé par Samuel Mathieu en 2004 dévoilait l’intimité masculine et l’histoire très virile de quatre danseurs compagnons de route. Comme dans le film, l’enjeu de cette reprise est de faire se retrouver les danseurs réunis il y a dix ans pour cet hommage au réalisateur américain. Outre les marques du temps, on y retrouvera quatre fortes personnalités, quatre interprètes solides qui déploient une magnifique « physicalité » qui laisse place à leur sensualité, leur fragilité et leurs faiblesses aussi. Une belle interrogation sur l’éternel masculin.


Us-band is inspired from Husbands by John Cassavetes. This film featured the moods of three friends together for the funeral of a 4th. The quartet created by Samuel Mathieu in 2004 revealed masculine intimacy and the very virilestory of 4 dancers, 4 companions. Like in the movie, the stakes of this revival are to bring dancers who worked ten years ago for this tribute to American film director. Besides the marks of time, we will find 4 powerful personalities, 4 strong performers displaying a magnificent physicality that reveals their sensuality, fragility and weaknesses. A beautiful questioning about the eternal masculine.

Biographie de Samuel Mathieu

En 2001, après un parcours d'interprète aux côtés de Régine Chopinot, Jean-Claude Gallotta, Robert Seyfried ou encore Tomeo Vergés, Samuel Mathieu fonde sa compagnie. Interprète dans ses propres pièces chorégraphiques, il signe également la bande son, la scénographie et la vidéo. En 2004, il crée (et interprète) Est-ce-O-Elle-O-solo, puis une série de pièces de groupe dont Us-Band et Go On !, dans lesquelles il instaure avec ses interprètes une relation de complicité. A partir de 2008, désireux de partager avec des artistes étrangers, de voyager et de se nourrir d'autres cultures, il crée au Théâtre Vorpommern en Allemagne Nord-Reich-Nord un essai posant des principes d’écriture qui seront déclinés la même année dans Yan, un projet franco-chinois mené en France, et en 2009 au Japon, avec la pièce Généric-X. Dès 2010, Samuel Mathieu propose au compositeur Maxime Denuc de réfléchir sur le lien musique-danse. Il développe un projet sous forme de triptyque, autour du mythe d'Ulysse : deux soli, Boutès, puis L'Homme qui plonge pour lequel il est accompagné sur scène d'un quatuor à cordes et enfin Les Identités Remarquables, une épopée partagée avec neuf interprètes, faisant référence à la fin de l'Odyssée. C'est dans cette continuité d'écriture, autour de l'engagement du corps, qu'en février 2014 il signe une pièce pour 8 danseurs et 2 musiciens, R une création autour du rondeau, une danse du sud-ouest qu'il revisite pour l'occasion, l’interrogeant dans son contexte, pour en extraire l'essence d'une nécessité.


In 2001, after a performer career with Régine Chopinot, Jean-Claude Gallota, Robert Seyfried and Tomeo Vergés, Samuel Mathieu founded his company. Performing in his own choreographic shows, he signs also the sound-track, scenography and video. In 2004, he created (and performed) Est-ce-O-Elle-O-solo and a series of group shows such as Us-Band and Go On !, in which he built a complicity relationship with his dancers. From 2008, wishing to share with foreign artists, to travel and to get his inspiration from other cultures, he created an essay laying down principles of writing in Vorpommern Theater in Germany Nord-Reich-Nord. He adapted those principles the same year in Yan, a French-Chinese project led in France and in 2009 in Japan in the show Généric-X. From 2010, Samuel Mathieu suggested to composer Maxime Denuc to reflect upon the link between music and dance. He developed a project as a triptych around the myth of Ulysses: two soli, Boutès and L'Homme qui plonge in which he is accompanied on stage by a string quartet, and also Les Identités Remarquables which is an epic shared with nine dancers, referring to the end of the Odyssey. In this continuity of writing around the engagement of the body, he created in February 2014 a show for eight dancers and two musicians, R, a creation around the « rondeau » which is a dance from the southwestern France that he revisited for the occasion and questioned in context to extract the essence of a necessity.