Vous êtes ici : CDC > Historique > Festivals > dernières éditions > 2014 | L'été au CDC, particulièrement danse #3 > Spectacles | 10 > 20 juillet relâche le 15 > 19 h 30 Brahim Bouchelaghem
/ CDC /
Création 2014

Chorégraphie Brahim Bouchelaghem
Interprétation Fouad Atzouza, Alhousseyni N’Diaye, Jules Leduc, Takeo Ishii, Sacha Vangrevelynghe, Brahim Bouchelaghem
Musique originale Nicolas de Zorzi, Manuel Wandji
Musiques additionnelles Payne’s Gray, Still Frame (Lusine), Rutina (Panasonic), Immunity (John Hopkins), 4th of July (Edward Shearmer), Mountain Legend (CloZee), Sunshine Recorder (Boards of Canada) – Benno (Howard Shore & Metric)
Mixage et conseils Nicolas de Zorzi
Lumières Philippe Chambion
Scénographie Brahim Bouchelaghem
Construction Ateliers du Théâtre du Nord
Production Compagnie Zahrbat
Coproduction CCN Roubaix Nord-Pas de Calais - Red Brick Project, Maison Folie de Wazemmes Lille, CCN de Créteil et du Val-de-Marne / Compagnie Käfig dans le cadre de l’accueil studio, La Condition Publique Roubaix
Soutiens Région Nord-Pas de Calais, Ville de Roubaix

Spectacles | 10 > 20 juillet relâche le 15



Brahim Bouchelaghem

Sillons

1 h 05

Adolescent, Brahim Bouchelaghem découvre la danse à la télévision dans l’émission « H.I.P. H.O.P. » et c’est dans les rues de Roubaix que naît ce danseur hip-hop virtuose. Après de nombreux battles, il est interprète dans les plus grandes compagnies et avec les meilleurs chorégraphes de la discipline comme Farid Berki, Mourad Merzouki ou Kader Attou. En 2004, il crée un premier solo, Zahrbat, bouleversant d’émotion en hommage à son père et fonde sa propre compagnie en 2007 à laquelle il donne le même nom. Il a enthousiasmé le public des Hivernales en mars dernier avec son solo What did you say ? né de sa complicité avec Carolyn Carlson. Brahim Bouchelaghem revient pour notre plus grand plaisir cet été avec une pièce de toute beauté.
Entouré de cinq danseurs issus de différentes techniques du hip-hop, il sillonne le plateau avec ardeur, le piétine, le traverse, le décompose. Sur une musique électro répétitive et dans un univers très graphique, les six corps en perpétuel mouvement dévorent l’espace et dessinent la scène de leurs gestes… magnétique !


As an adolescent, Brahim Bouchelagem discovered dance in the TV show “H.I.P. H.O.P.” and became a virtuoso hip-hop dancer in the streets of Roubaix. After many dance battles, he performed in the greatest companies and with the best choreographers of the discipline. Surrounded by five dancers from several hip-hop technics, he crosses the stage with fervour, stamping and decomposing it. On a repetitive electronic music and in a very graphic environment, six bodies constantly in motion devour the space and draw the stage with their magnetic gesture.

Biographie de Brahim Bouchelaghem

Né à Roubaix en 1972, Brahim Bouchelaghem découvre le hip-hop en 1984. Il se forme et se perfectionne avant de connaître ses premières expériences professionnelles et de participer au Battle of the year 96. Remarqué par Farid Berki, il intègre la compagnie Melting Spot la même année et rejoint en 1998 la compagnie Käfig pour la création de Récital. Grâce à ces cinq années passées aux côtés de Mourad Merzouki, en 2004, Kader Attou lui propose une reprise de rôle dans Pourquoi pas… Cette pièce inaugure une collaboration et une complicité qui amène la compagnie Accrorap à porter le solo Zahrbat, première création de Brahim Bouchelaghem. En 2006, la compagnie Frank ll Louise lui propose de reprendre un des rôles de Drop it. En 2007, il rencontre Carolyn Carlson, qui décide de soutenir son travail de chorégraphe, le qualifiant de poète. La même année, il fonde la compagnie Zahrbat, qui bénéficie du compagnonnage du Centre chorégraphique national Roubaix Nord-Pas de Calais. En 2008, il crée El Firak et en janvier 2009, le solo What did you say ? en collaboration avec Carolyn Carlson. Davaï Davaï créée en 2010 avec le crew de danseurs hip-hop TOP 9 reçoit deux nominations pour les Golden Mask (meilleur spectacle et meilleur chorégraphe). De 2011 à 2013, il est artiste associé au CCN de Roubaix. Il crée en 2012 Dancewindows, Tracks et un quartet entièrement féminin, pour le Festival Montpellier Danse. En 2013, il installe sa compagnie au Studio 28 à Roubaix, où il développe son projet de création, résidence et enseignement. La dernière création, Sillons, pour six danseurs, a vu le jour à la Maison Folie de Wazemmes de Lille en janvier 2014.

Born in Roubaix in 1972, Brahim Bouchelaghem discovered Hip-Hop in 1984. He trained in and perfect him before  knowing his first professional experiences and participating to Battle of the year 96.
Noticed by Farid Berki, he entered the Melting Spot company in the same year and joined in 1998 the Käfig company for the creation of
Récital. Thanks to five years spent with Mourad Merzouki, Kader Attou proposed him a role reprisal in 2004 in Pourquoi pas... This show opened a collaboration and a complicity leading the Accrorap company to carry the solo Zahrbat, which is the first Brahim Bouchelaghem's creation. In 2006, the Frank II Louise company proposed him to reprise one of the roles of Drop it. In 2007, he met Carolyn Carlson who decided to support his work as a choreographer, describing him as a poet. The same year, he founded the Zahrbat company, which benefits from compagnonnage of Centre chorégraphique national Roubaix Nord-Pas de Calais. In 2008, he created El Firak and in January 2009, the solo What did you say ? in collaboration with Carolyn Carlson. Davaï Davaï was created in 2010 with the hip hop dancers crew TOP 9 and received 2 nominations for Golden Mask (best show and best choreographer). From 2011 to 2013, he is the associate artist of CCN in Roubaix. He created in 2012 Dancewindows, Tracks and an all womens' quartet for the Montpellier Danse Festival. In 2013, he settled down with his company in Studio 28 in Roubaix, where he developed his creation, residence and teaching project. The last creation, Sillons, for six dancers, was born in Maison Folie de Wazemmes in Lille in January 2014.