• Les Hivernales CDCN d’Avignon
  • La saison
    danse
  • Vous
Vivace©AgathePoupeney_web3-1330x600-c-default
Vivace©AgathePoupeney-1400x670
Vivace2©Agathe Poupeney
Partage

Chez nos voisins

Alban Richard - CCN de Caen en Normandie

Vivace

Dans le cadre des Automnales

Ce duo s’empare des notions de vitalité, de persistance, et de stratégies à imaginer pour résister et s’adapter à un milieu. La création s'appuie sur les questions d’endurance via les concepts de pulsation métronomique et de pulsions, au travers d'un travail rythmique construit à partir des verbes d’action marcher, tourner sauter. Des cellules de mouvements s’accumulent ensuite sur ces fondamentaux de la danse, jusqu’à saturer les corps des danseurs.

Cela commence par un Madison, petite danse en ligne et enjouée, star des dancefloors, pour se poursuivre par une écriture chorégraphique qui viendra surprendre le spectateur: en appui sur des musiques aussi bien pop, baroques, qu’électro, aux rythmes toujours très enlevés, la chorégraphie se déploie dans un étonnant voyage musical et gestuel.

Vivace (italien) est un tempo de musique, allant de 132 à 170 battements par minute, souvent traduit par : avec entrain. Sur une musique à la pulsation rapide et ininterrompue, les interprètes sont dans l’obligation de développer des stratégies de réorganisation corporelle, tout en étant dans un processus dynamique.

"Avec entrain !
Cela commence par un Madison, petite danse en ligne et enjouée, star des dancefloors.
Mais Vivace saura ensuite nous surprendre : en appui sur des musiques aussi bien pop, baroques, qu’électro aux rythmes toujours très enlevés, la chorégraphie se déploie dans un étonnant voyage musical et gestuel. Il faut dire que Vivace est le mot, sur une partition musicale, pour qualifier une pulsation rapide (« avec entrain », dit-on aussi). Il est également employé pour nommer ces plantes, en constante stratégie de survie…
Envahis par le rythme et la pulsion, les danseurs deviennent les corps vivaces d’un nouveau genre, tout en vitalité, acharnement, et persistance."
Nathalie Yokel, juillet 2018


Conception, chorégraphie, lumières : Alban Richard

Créé en collaboration avec les Interprètes : Anthony Barreri, Yannick Hugron

Musique : Playlist d’extraits de musique allant du baroque à la pop, des musiques traditionnelles à la musique électro et dont la pulsation varie de 132 à 170 battements par minute

Réalisation du dispositif lumineux : Enrique Gomez

Vêtements : Christelle Barré

Assistante chorégraphique : Daphné Mauger

Conseillère en analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé : Nathalie Schulmann

Régie générale
Florent Beauruelle ou Valentin Pasquet


+ Première partie :
étape de travail de ph¯o₂s – sýnthesis par la Cie Hannah et Jean-Henri

Partenariats

Production déléguée centre chorégraphique national de Caen en Normandie
Coproduction Conseil départemental de la Manche
Avec le soutien de la Communauté d’Agglomération Mont-Saint-Michel Normandie
Cette création a bénéficié du dispositif du Conseil départemental de la Manche « Résidence d’artistes dans les établissements d’enseignements artistiques ».

mercredi 04 décembre

20 h 00

35 minutes

Entrée libre

Avignon Université

Avignon

Campus Hannah Arend - Pôle sportif - Salle Omnisports - Entrée par l'arrière du pôle sportif - Passage Maréchal Brune

Ressources

suivez-nous

Les Hivernales   –   Centre de Développement Chorégraphique National