• Les Hivernales CDCN d’Avignon
  • La saison
    danse
  • Vous
L’Aérien©C Ranaud de Lage8.jpeg
L’Aérien©C Ranaud de Lage42
Partage

Les HiverÔmomes

Mélissa Von Vépy | Cie Happés – théâtre vertical

L’aérien - Causerie envolée

Création 2017 | Première en région

Cette pièce insolite glisse du concret à l’onirique, inverse les repères et explore sous forme de conférence le mythe d’Icare, l’histoire du vol et les questions, physiques et philosophiques, liées à la gravité et à l’apesanteur… Trapéziste de formation, Mélissa Von Vépy conçoit des objets scénographiques qui lui permettent d’évoluer en l’air, tout en induisant questionnements et réflexions. Elle finit par s’envoler pour éprouver les pures sensations de la voltige et de l’envol dans une danse étonnante nous entraînant dans le vertige d’un vol dansé extrêmement fluide et poétique.


Site de la compagnie > happes.org

Distribution

  • Chorégraphie et interprétation Mélissa Von Vépy
  • Texte et collaboration à la mise en scène Pascale Henry
  • Scénographie Neil Price
  • Son Jean-Damien Ratel
  • Lumière Xavier Lazarini
  • Costumes Catherine Sardi

Biographie

Mélissa Von Vépy, artiste franco-suisse, débute le cirque à l’âge de 5 ans puis intègre le CNAC dont elle sort diplômée en 1999 en tant que trapéziste. En 2000, elle fonde sa compagnie avec Chloé Moglia. Elles cosignent I look up, I look down… (2005) pour lequel elles reçoivent le prix Arts du cirque de la SACD.
Dès 2007, Mélissa Von Vépy affirme une démarche singulière où les éléments scénographiques qu’elle conçoit font partie intégrante de la dramaturgie de ses pièces, toujours fondées sur l’expression aérienne : les dimensions physiques et intérieures de la Gravité.
Sa rencontre avec le Butô auprès de Sumako Koseki influence son univers artistique également nourri d’étroites collaborations avec les compositeurs Jean-Damien Ratel et Stéphan Oliva avec qui elle crée notamment Miroir, Miroir (2009).
À partir de 2010, ses créations voient le jour sous un nouveau nom de compagnie :
« Happés », happés comme être « aspirés » dans un univers de métaphores poétique, philosophique et onirique évoquant des
sentiments et des questionnements universels. C’est ce sillon atypique qu’elle poursuit au travers des spectacles VieLLeicht (2013), J’ai horreur du printemps (2015), L’Aérien (2017), co-écrit avec Pascale Henry, et Noir M1 (2018).

Production

Production Cie Happés - théâtre vertical
Coproductions La Verrerie d’Alès - Pôle National Cirque Occitanie • La Scène nationale de Sète et du Bassin de Thau
Soutien Le Conseil Général du Gard

Dates à venir

12 > 15 février : Centre culturel suisse de Paris

mercredi 30 janvier

09 h 45 | scolaire

14 h 30 | en famille à partir de 10 ans

18 h 30 | en famille à partir de 10 ans

35 minutes

Maison pour Tous

Avignon

En partenariat avec Éveil artistique - Scène conventionnée Art, enfance, jeunesse

Les Hivernales #41

Les Hivernales   –   Centre de Développement Chorégraphique National