• Les Hivernales CDCN d’Avignon
  • La saison
    danse
  • Vous
Video-danse-Initiation 2©Andrzej Grabowski-web
Video-danse- Initiation 1©Andrzej Grabowski-web
Video-danse-ENSEMBLE©Andrzej Grabowski
Video-dane-BERTRAND©Andrzej Grabowski
Partage

Projection

Les lieux de la danse

Projection de vidéo-danse

La danse a besoin de lieux pour exister, de portions d'espace qu'elle s'approprie et transforme en emplacements propices au développement de sa poésie. Quels sont ces lieux où la danse a lieu ? Cette projection de vidéo-danses permettra d'en passer certains en revue - à commencer par celui qui caractérise cette discipline et qui la différencie de la danse scénique : l'écran de projection. De la Nouvelle-Calédonie jusqu'au film sous-marin de Kitsou Dubois, un panorama à mille lieues du surplace !

 

Un débat de 30 mn suivra la projection.


------------------------------------------
PROGRAMME

AQUAFOOT
de Kitsou Dubois France 7 mn
Le simple fait de délocaliser la danse, de la transposer au sein d’un autre environnement, permet de jeter un oeil neuf sur ses mouvements. Cette partie de foot sous-marine, exécutée au ralenti, accentue l’ampleur des gestes, exagère les chutes comme les envolées, transforme la simple technique en poésie.

INITIATION
du Polish Dance Theatre Pologne 18 min
L’écran de cinéma est un lieu stable sur lequel se porte notre regard de spectateur, mais la caméra nous permet cependant de voyager. Ce film repose sur le principe d’une caméra effectuant une série de panoramas à 360°, revenant de la sorte régulièrement dépeindre une succession de tableaux dansés qui évoluent lors de chaque nouveau balayage horizontal.

CHEMIN KANAK
de Guilhem Chamboredon et Simane Wenethem Nouvelle-Calédonie 6 min
Prenant place la nuit dans les rues de Nouméa, ce film propose un plan séquence tourné en travelling arrière, révélant peu à peu aux spectateurs l’espace au sein duquel évolue l’interprète. Progression spatiale tout autant que mémorielle, cette vidéo-danse nous transporte dans un espace-temps relevant du mythe.


TIME SUBJECTIVE IN OBJECTIVE TIME
de Kati Kallio Finlande 9 min
Davantage que les lieux où se déplacent les interprètes, c’est peut-être avant tout celui de l’écran que ce court-métrage met en valeur. Les plans se succèdent en effet à l’écran de gauche à droite, puis de droite à gauche, selon un procédé qui rappelle celui du défilement d’une bobine de film. Chaque séquence dansée reste «prisonnière» de sa case, et c’est leur juxtaposition qui crée le récit.

DIGITAL AFTERLIVES
du Physical TV Company (Richard James Allen & Karen Pearlman)
Australie 5 min
Extraite d’un film collectif traitant des danses macabres, cette vidéo-danse fait évoluer son protagoniste au sein d’un environnement virtuel, alimenté par une multitude d’effets spéciaux numériques. Il s’agit donc d’une sorte de «non-lieu» dont il s’agit de comprendre les règles, qui diffèrent de celles du monde physique.

 

Partenariats

En partenariat avec le Cinéma Utopia, La Briqueterie – CDCN du Val-de-Marne et le Festival International de Vidéo Danse de Bourgogne (avec le soutien du Ministère de la culture)

lundi 17 février

18 h 30

Tarif Utopia

Cinéma Utopia

Avignon

suivez-nous

Les Hivernales   –   Centre de Développement Chorégraphique National