• Les Hivernales CDCN d’Avignon
  • La saison
    danse
  • Vous
DL-Emmy-1b©Eve Zheim
DL-Emmy-2b©Eve Zheim
Partage

Daniel Larrieu
 | Cie Astrakan

Emmy + Avenir


Créations de 1993 – Transmission

Le chorégraphe Daniel Larrieu a accepté d’être pour la 40e édition des Hivernales le témoin de cette extraordinaire aventure artistique de la danse contemporaine des années 80 à aujourd’hui. Entre histoire et transmission, il propose une soirée autour de deux œuvres, Emmy et Avenir.
« En 1993, période intense et terrible de la pandémie du SIDA, je venais de terminer les trois années de mon association à la Ferme du Buisson. J’avais participé au Bal Moderne à Chaillot en juillet et j’ai écrit rapidement ce solo à la Ménagerie de Verre pour une commande des Rencontres Chorégraphiques Internationales de Bagnolet. Ce déploiement, autour d’une forme musicale brève, est un concentré de ce qui me préoccupait à l’époque : la netteté du geste, la précision de la danse, et une certaine idée de la beauté que je conserve aujourd’hui, forme brève et forme de récit intérieur.
Lorsque nous avons parlé avec Isabelle Martin-Bridot de l’idée d’une transmission, j’ai repensé à ce solo qui est une forme courte et à un jeune danseur, Enzo Pauchet dont j’aime la singularité, la curiosité et l’intégrité, que j’ai rencontré à sa sortie du Conservatoire Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Il m’est apparu évident de lui transmettre ce solo, et aussi que la transmission, elle-même, soit publique. On y entendra les mots qui racontent le geste, et comment il opère, ici le toucher de l’espace, prendre et rendre à la terre, et à chaque instant un calme apparent qui montre le dessin du mouvement.
Pendant quatre jours, je donnerai la matière écrite du solo à Enzo et le dimanche 25 février la présentation du solo glissera pendant la lecture performative Avenir, spectacle-conférence, dans lequel je traverse et je reviens sur trente ans de création chorégraphique, par fragments, sur mon propre parcours artistique et les coulisses d’une large période de l’histoire de la danse contemporaine. En compagnie du musicien Antoine Herniotte, nous traversons, libres et engagés, les chemins chorégraphiques passés et curieux de ceux qui restent à inventer ! » Daniel Larrieu


Site de la compagnie > daniellarrieu.com

Distribution

  • Chorégraphie et texte Daniel Larrieu

  • Interprétation Daniel Larrieu et Enzo Pauchet
  • Création musicale Antoine Herniotte
  • Scénographie Franck Jamin
  • Direction technique Christophe Poux

Biographie

Daniel Larrieu est un artiste singulier. Il traverse la danse des années 80, signe des productions souvent hors formats.
Habitué du plateau, il s’engage dans un travail chorégraphique dans des lieux comme une piscine, Waterproof, une serre La Peau et les Os, un jardin Chaumont-sur-Loire, ou encore Marche danse de Verdure à Dijon… et après avoir avec la même curiosité de 1994 à 2002, dirigé le CCN de Tours, il poursuit son aventure artistique en abordant le théâtre, les arts plastiques ou le cinéma passant librement d’interprète à auteur. En 2012, il est acteur-danseur dans la mise en scène de Gloria Paris, Divine, où il incarne seul les figures de Notre-Dame-des-Fleurs de Jean Genet, chanteur danseur pour Jérôme Marin dans L’Âme au diable, danseur auteur avec Dominique Boivin et Pascale Houbin, En Piste en 2012, avec Thomas Lebrun, interprète, dans Avant toutes disparitions. En 2016, il crée une installation numérique à danser pour les enfants FLOW612. Pour Titouan Huitric, il joue dans Corps étrangers de Stéphanie Marchais. Un livre retrace 30 ans de son parcours édité chez Actes-Sud : Mémento 1982-2012. Il crée en 2017 Littéral pour le Festival Tours d’Horizons.

Production

Coproduction L’Échangeur de Fère-en-Tardenois, CDC Picardie ∙ Le Manège, scène nationale de Reims ∙ Théâtre Anne de Bretagne, Scène conventionnée de Vannes / Résidence de création à L’Échangeur, CDC de Picardie.
Soutien Astrakan est soutenu par la DRAC Ile-de France / Ministère de la Culture et de la Communication au titre de l’aide aux compagnies conventionnées.




* À partir de photographies de Quentin Bertoux, Frank Boulanger, Marc Domage, Jean Goussebaire, Corinne Mercadier, Christophe Poux, Eve Zheim, et des dessins de Mark Betty, Patrick Bossatti,…
Remerciements à Jean-Philippe Rossignol, Irène Filiberti, Théâtre Louis Jouvet – Athénée, Le Manège de Reims.

dimanche 25 février

18 h 00 | tout public

9 et 70 minutes

Théâtre Golovine

Avignon

En partenariat avec le Théâtre Golovine

Ressources

suivez-nous

Les Hivernales   –   Centre de Développement Chorégraphique National