• Les Hivernales CDCN d’Avignon
  • La saison
    danse
  • Vous
Abd al Malik-Le Jeune Noir à l'épée13©Fabien Coste-web
Abd al Malik-Le Jeune Noir à l'épée21©Fabien Coste-web
Abd al Malik-Le Jeune Noir à l'épée14©Fabien Coste-web
Partage

Abd Al Malik et Salia Sanou

Le Jeune Noir à l’épée

Création 2019

Bouleversé par le tableau du Jeune Noir à l’épée de Pierre Puvis de Chavannes, l’écrivain, poète et slameur Abd Al Malik a imaginé un long poème sur l’identité à l’heure de la mondialisation, transposant le modèle de ce tableau en un personnage contemporain. S’associant au chorégraphe burkinabé Salia Sanou, l’artiste a conçu, autour de ce récit poétique édité, un projet artistique militant fait de danse, de musique et de mots. Il prolonge ainsi sa réflexion sur la place de l’homme au cœur d’une société passée ou actuelle, toujours fragilisée par les intolérances. Sur scène, quatre danseurs très athlétiques amplifient le propos par des mouvements lents, et des gestes parfois interrompus dans leur élan, dans une forme d’hypermasculinité d’où jaillit pourtant une impressionnante sensibilité.


Site de la compagnie > saliasanou.net


ouverture des portes à 20 h 30

>> Ce spectacle n'est pas disponible à la vente en ligne, appeler directement la billetterie au 04 28 70 43 43 <<

+ Trajet > Covoiturage
Eco-solidarité ! Ceux qui ont des voitures transportent ceux qui n’en ont pas.
Rendez-vous porte Saint-Dominique à 20 h

Distribution

  • Conception & mise en scène Abd Al Malik
  • Chorégraphie Salia Sanou
  • Interprétation (sous réserve) Salomon Asaro, Akeem Alias Washko, Vincent Keys Lafif, Bolewa Sabourin
  • Musique Live Arnaud Fayette Mikano et Fayette Fayette Mikano

Biographie

Abd al Malik
Chanteur français qui s’inscrit dans le domaine du rap et du slam. Il est aussi considéré comme un des meilleurs compositeurs de sa génération. Il est aussi écrivain et s’est illustré par deux ouvrages qui traitent le problème de l’islam en France et les problèmes de la banlieue.
Son œuvre musicale tient pour grand inspirateur l’islam soufi. Cependant, son style musical combine entre les sonorités du jazz, du rap et du slam, le tout en un ton très sérieux avec une petite touche de mélancolie. En 2004, il sort son premier album en solo et qui s’appelle Le Face à Face des cœurs, en 2006, il lance Gibraltar où il déconstruit la forme du rap tout en respectant les règles du mouvement hip-hop, en 2008, Dante et en 2010, il arrive avec un album abouti s’intitulant Château Rouge en compagnie de son épouse Wallen.


Salia Sanou
Né à Léguéma, au Burkina Faso, Salia Sanou s’est d’abord formé à l’art dramatique avant de bifurquer vers la danse africaine au début des années 1990. En 1993, il devient danseur au sein de la compagnie de Mathilde Monnier. Commençant en parallèle à travailler comme chorégraphe, il crée en 1995 la compagnie Salia nï Seydou avec son compatriote et ami Seydou Boro. En 2006, ils fondent ensemble le Centre de développement chorégraphique La Termitière, à Ouagadougou. En 2010, leurs routes s’éloignent en partie et Salia Sanou lance sa propre compagnie, Mouvements perpétuels. Multiples est sa dernière création en date présentée au Festival d’Avignon en 2019.

Production

Coproduction Le Théâtre de la ville
Partenariat Musée d’Orsay

Dates à venir

10 mars : Olympia - Arcachon
13 mars : Centre Culturel - Fougères
25 mars : L’empreinte - Brive
27 mars : Théâtre Municipale - Denain
2 avril : La Gueretoise - Gueret
3 avril : Théâtre Saint Louis - Cholet
4 avril : Théâtre de Saint-Nazaire

vendredi 21 février

21 h 00 | tout public

1 h 15

Salle de l’Etoile

Châteaurenard

En coréalisation avec Les Passagers du Zinc

Les Hivernales #42

Les Hivernales   –   Centre de Développement Chorégraphique National