• Les Hivernales CDCN d’Avignon
  • La saison
    danse
  • Vous
Partage
Ce site et les services liés sont susceptibles de déposer des cookies* (ou traceurs) sur votre ordinateur.
Ils ne sont pas installés par défaut.

Les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Trip Advisor...) peuvent déposer des cookies destinés au suivi statistique et marketing de vos partages de liens. Reportez-vous à leurs politiques de confidentialités respectives pour en savoir plus.
Le refus de ces cookies n'altérera pas la consultation du site actuel, mais vous empêchera de partager le contenu de ce site sur vos réseaux respectifs.

* un cookie est un petit fichier stocké par un serveur dans le terminal (ordinateur, téléphone, etc.) d’un utilisateur et associé à un domaine web (c’est à dire dans la majorité des cas à l’ensemble des pages d’un même site web). Ce fichier est automatiquement renvoyé lors de contacts ultérieurs avec le même domaine.

Collectif La Ville en Feu

Le Sacre

En attente d'autorisation

Le Sacre est une réécriture collective du Sacre du Printemps d'Igor Stravinsky dansée et chantée a capella par La Ville en Feu.
Douze corps en mouvement et en chant envahissent l'espace public afin de le faire vibrer et de faire vibrer les spectateur·trice·s avec. Traversé·e·s par des questions de révolte, d'identité, de collectif, d'individualité, les corps se déchainent et les voix, parfois puissantes, parfois ridicules, sortent comme un appel aux autres, un cri commun pour un corps commun.

Biographie

La Ville en Feu est un collectif d’artistes ayant suivi des formations en art dramatique, en chant et en danse dans les conservatoires municipaux de la ville de Paris. Leur rencontre se fait dans le cours de mouvement proposé par Nadia Vadori-Gauthier.
En septembre 2015, à l’initiative de Jean Hostache et Garance Silve, le collectif entame un laboratoire de recherche chorégraphique et vocale autour du Sacre du Printemps d'Igor Stravinsky. En juin 2016, le projet est sélectionné pour le concours Danse Élargie organisé par le Théâtre de la Ville, le Musée de la danse et le LG Art Center de Séoul. Le Théâtre de la Ville leur propose alors une résidence de création. Le Sacre se joue ensuite au Regard du Cygne, au Sel (Sèvres), à Main d’Œuvres, au Point Ephémère, au Théâtre de la Cité Internationale dans le cadre du Festival Horizons Nécessaires, dans divers espaces urbains à Paris et en Avignon, aux jardins du ruisseau pour le festival Danse sur les Rails dans la cours du Théâtre des Abbesses pour l’ouverture de la programmation du Théâtre de la Ville, à la Halle Papin, et au Théâtre Paul Eluard (scène conventionnée de Bezons) pour les chantiers mobiles Danse Dense, aux festivals Et 20 l'ÉTÉ et To Gaether à Paris, sur le toit du Grand Théâtre de Provence, aux festivals Audaces à Arras, Sortilèges, Rue et vous et Namur en Mai en Belgique, au musée du Luxembourg, pour les Dimanches de la Cannebière à Marseille...

Production

Remerciements : Claire Verlet, Nadia Vadori-Gauthier, Léo Ricordel et Léa Poiré.

Soutiens : Ce projet est soutenu par le Théâtre de la Ville, Danse Élargie, le théâtre Notre Dame Avignon, le studio Le Regard du Cygne, la compagnie La Vie Brève, Danse sur les Rails, la Mairie du 20ème arrondissement de Paris, le Grand Théâtre de Provence, Danse Dense, Danse sur les Rails, Main Square Festival, Festival Sortilèges, Rue et Vous, Namur en Mai, Théâtre du Gymnase.

Dates à venir


samedi 27 février

11 h 30

20 minutes

Place Pie

Avignon

Les Hivernales #45

Contact

suivez-nous
Ce site et les services liés sont susceptibles de déposer des cookies* (ou traceurs) sur votre ordinateur.
Ils ne sont pas installés par défaut.

Les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Trip Advisor...) peuvent déposer des cookies destinés au suivi statistique et marketing de vos partages de liens. Reportez-vous à leurs politiques de confidentialités respectives pour en savoir plus.
Le refus de ces cookies n'altérera pas la consultation du site actuel, mais vous empêchera de partager le contenu de ce site sur vos réseaux respectifs.

* un cookie est un petit fichier stocké par un serveur dans le terminal (ordinateur, téléphone, etc.) d’un utilisateur et associé à un domaine web (c’est à dire dans la majorité des cas à l’ensemble des pages d’un même site web). Ce fichier est automatiquement renvoyé lors de contacts ultérieurs avec le même domaine.

Les Hivernales   –   Centre de Développement Chorégraphique National

Votre consentement
Ce site recours à l'utilisation de cookies (ou traceurs) lors de votre navigation. Votre consentement explicite est nécessaire à leur utilisation. cliquez ici pour en savoir plus
Ce site et les services liés sont susceptibles de déposer des cookies* (ou traceurs) sur votre ordinateur.
Ils ne sont pas installés par défaut.

Les plateformes de diffusion de vidéos en ligne (Youtube, Vimeo, Dailymotion...) peuvent déposer des cookies destinés au suivi statistique et marketing de vos consultations. Reportez-vous à leurs politiques de confidentialités respectives pour en savoir plus.
Le refus de ces cookies n'altérera pas leur consultation sur le site actuel.

Ce site fait l'objet de mesure d'audience via la plateforme Google Analytics. Reportez-vous à la politique de confidentialité de Google Analytics pour en savoir plus.
Le refus de ces cookies n'altérera pas votre expérience utilisateur sur le site actuel.

Les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Trip Advisor...) peuvent déposer des cookies destinés au suivi statistique et marketing de vos partages de liens. Reportez-vous à leurs politiques de confidentialités respectives pour en savoir plus.
Le refus de ces cookies n'altérera pas la consultation du site actuel, mais vous empêchera de partager le contenu de ce site sur vos réseaux respectifs.

* un cookie est un petit fichier stocké par un serveur dans le terminal (ordinateur, téléphone, etc.) d’un utilisateur et associé à un domaine web (c’est à dire dans la majorité des cas à l’ensemble des pages d’un même site web). Ce fichier est automatiquement renvoyé lors de contacts ultérieurs avec le même domaine.